Marbres des Alpes

29062012

Marbres des Alpes dans Archives affiche-marbre

Pour voir le programme des rencontres autour du Marbres cliquez sur le lien ci-dessous:

fichier pdf Programme Marbre

Du 4 juillet au 5 octobre 2012 la médiathèque vous propose de découvrir l’exposition « Marbres de Alpes – des pierres et des hommes ». Cette exposition ouverte à tous les publics est visible aux horaires d’ouverture de la Médiathèque avec des rencontres et des visites sur site, des ouvertures exceptionnelles sont également prévues (voir le programme).

Cette exposition souhaite dans un premier temps valoriser la vallée de l’Ubaye à travers une ressource naturelle fondamentale pour son histoire : le marbre vert. Dans un second temps, l’étude de l’ensemble des marbres alpins permet de découvrir la variété de ce patrimoine minéral souvent occulté.

 Les documents et les animations proposées permettront aux visiteurs d’investir le patrimoine de la région. En suivant les chemins de la pierre dans les Alpes, chaque public trouvera son sentier, et aura tout loisir de s’y perdre en suivant le fil de sa propre curiosité.

 De la roche à la pierre d’apparat, des cimes enneigées aux clochers des églises : la matière et les savoir-faire voyagent.

Histoire économique, histoire de l’art, des techniques et des sciences, autant d’aspects qui seront traités tout au long d’un parcours ludique et pédagogique.

L’engouement historique pour un matériau tel que le marbre permet de mélanger les sciences techniques, naturelles et humaines dans une fresque où la montagne demeure ce lien puissant et éternel entre les vallées, les régions, les pays…. entre les hommes.

Nathalie Martin

Céline Laforest

www.ithac.org

logo-itac dans Archives

Né de la rencontre entre deux doctorantes en Histoire de l’Art et Archéologie, ITHAC a été créé pour la promotion d’une culture vivante sous toutes ses formes. L’institut est organisé selon cinq thèmes : du scientifique (valorisation des activités de recherches des doctorants) à l’artistique : à travers les territoires, les histoires, les arts, et sur les traces des cultures.

Car tous ceux qui errent ne sont pas perdus.

 

Historique du projet :

En août 2010 la ‘Sabença de la Valleia (association culturelle de l’Ubaye) a demandé une conférence sur le marbre vert de Maurin au XIXe siècle pour l’organisation de ses ‘causeries en montagne’.  Lors de cette conférence donnée par Céline Laforest dans le cadre de son sujet de thèse « Marbres et pierres d’apparat en Dauphiné du XVIIe au XIXe siècle », une réelle demande est née. Nous avons alors projeté de renouveler l’expérience en été 2011 en y ajoutant la découverte des sites de carrières de la vallée de la Haute Ubaye.

En travaillant sur ce projet, il est apparu le besoin d’un support de communication culturel, plus continu, sur ce sujet du marbre :

Le projet d’exposition : « Marbres des Alpes, des pierres et des hommes »

L’édition d’un livre « Vert Maurin, Vert des Alpes, Les marbres de l’Ubaye » par Céline Laforest

Le Marbre vert, matériau d’excellence, a su participer à l’embellissement des plus grands monuments français. Son étude permet de mélanger les sciences techniques, naturelles et humaines…

Cette exposition souhaite investir le patrimoine de la région pour faire redécouvrir la notoriété et le rayonnement du marbre vert à l’échelle régionale, nationale voir internationale.

Les scolaires, en adéquation avec leurs programmes, pourront devenir les acteurs de leur mémoire par la découverte des territoires proches et de leurs habitants en voyant la région comme un espace de production en ouverture sur l’Europe.

Les habitants de la vallée y trouveront un approfondissement de la connaissance de leur patrimoine en s’appuyant sur l’histoire du peuplement des milieux, le déplacement des paysages, la géologie, la géographie , l’histoire, … bref, autant de domaines qui touchent à l’histoire du marbre vert.

 

 

Des marbres dans les Alpes … ?

Depuis Louis XIV nos marbres ont été largement négligés. Seuls quelques minéralogistes ou géologues, comme Héricart de Thury ingénieur des mines, criaient l’intérêt des marbres français. Dans un rapport de 1823 il rappelle déjà qu’il « Il y a en France des marbres de toutes les espèces, aussi beaux que ceux d’Italie ou d’Espagne. Ils peuvent êtres comparés aux marbres antiques les plus estimés. Mais le préjugé que l’on a pour ce qui vient de loin, l’habitude, le défaut d’exploitation des carrières, sont les seules causes qui nous ont rendus tributaires des Italiens pour cet objet ».Il inventorie ainsi 17 sites de carrières en Isère et 23 sites dans les Hautes-Alpes en affirmant qu’« il y a peu de départements qui offrent une plus grande variété de marbres, granit et porphyre »que ce dernier, ce qui donne au Dauphiné une place de choix pour la variété de ces marbres.

La conservation et la restauration se trouvent confrontées à certaines pièces abîmées et orphelines car les localisations des carrières d’origines semblent souvent perdues. Curieusement ces lieux d’où furent extraits les plus beaux marbres, sont aujourd’hui pour la plupart, disparus, abandonnés, voir détruits par des exploitations ou leur transformation récente en … décharges.

Mon étude porte sur les carrières de pierres et de marbres dans les Alpes à travers l’histoire, les personnages et les monuments. Autour de celle-ci vient s’ajouter celle des artisans, des artistes et des commanditaires en considérant le lien qui les uni au matériau. Ainsi, la recherche décrit les influences régionales autour d’un même intérêt : la pierre et le marbre, en abordant la question fondamentale du choix des matériaux d’une œuvre ou d’une construction, sur le plan national. Le point de départ est le XVIème siècle avec le mausolée du duc de Lesdiguières, figure emblématique du Dauphiné, pour finir par l’appréciation du choix des marbres de l’autel des Invalides à Paris au XIXème siècle.

Céline Laforest.

 

 




Programme de Juin…

6062012

Programme de Juin... dans Archives attention

A noter que les Animations Multimédia adultes sont terminées

Toutefois, les mardis de Juin sauf le 12, Nadège vous accueille sous forme de FAQ (Foire aux Questions).

A vos check liste!

Pour consulter le programme du mois de Juin cliquez sur le lien ci-dessous:

fichier pdf Fly JUIN

 




Retour de Anne-James CHATON

1062012

Présentation d’une partie des portraits créés par l’artiste

entre

Barcelonnette (FRANCE) et Caraglio (ITALIE).

Retour de Anne-James CHATON dans Archives chaton-a-retoucher Les écritures du quotidien, présentes sur les tickets, papiers d’identité, prospectus…deviennent une nouvelle matière qu’il sculpte au cours de performances sonores, de lectures, de compositions plastiques.

En mars dernier, il est parti à la rencontre des habitants de Barcelonnette et de Caraglio anfin de compléter une série de portraits commencée en 2001. Ces oeuvres plastiques nous racontent une fonction, une activité et nous parlent d’identité.

 

http://aj.chaton.free.fr/plastiques.html

 







dansebienetre |
LE BLOG PLAYMOBIL: PLASTIQU... |
narutoblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | morilles dans les pyrénées ...
| Nurserie Baby Paradize
| idéecreative